MANUSCRITS CACHES

      BELLES LEGENDES

IL est une Région de France

Comme celle du

  

Poitou Charente

Où Mélusine est Reine

Chaque nuit Mélusine fait construire par son Petit Peuple des châteaux des chapelles , des abbayes avec un peu d’eau et quelques pierres….c’est ainsi que se dressent avant l’aurore de bien beaux bâtiments comme à Vouvant , Mervent , Tiffauges , Parthenay , Talmont ….A La Rochelle et à Niort les tours de garde , l’église de St -Paul’-en-Gâtine et bien d’autres dont le nom m’échappe ! Tous ces édifices ont une particularité….il leur manque toujours quelque chose…. car si un curieux surprend notre Bâtisseuse au travail , elle laisse le chantier « en plan » et s’envole !C’est pour cela qu’il manque une fenêtre à Ménigoute….la dernière pierre de l’église de Parthenay….

Mélusine est une Fée au caractère bien trempé !C’est ainsi qu’elle décide de punir le Seigneur de Châtelaillon en Aunis car un jour se présentant habillée comme une mendiante demandant l’hospitalité dans la dite ville , celle-ci lui est refusée .

Tout bonnement Dame Mélusine entreprend de démolir le port de la dite ville en transportant dans la « dorme » de son tablier chaque nuit les pierres de celui-ci en Vendée à Maillezais pour y construire une abbaye qu’un de ses fils Geoffroy incendiera un jour !Ce faisant lors du « transportement » des pierres dans la « dorme » de son tablier l’une d’elle en glisse pour tomber dans le marais…..cette pierre devient LA JARNE (mon village) où elle construit l’église Ste Marie aujourd’hui Notre-Dame de La Jarne le village où j’habite….MELUSINE en est la protectrice !

SI

PERSINE et MELUSINE

M’étaient contées

 

Selon

Jeanne Chanteplume

PERSINE

 

Ce jour là

Persine la Reine des Fées d’Ecosse se baigne dans la fontaine au cœur de la clairière de sa forêt , elle y est surprise par Elinas le Roi d’Ecosse tout aussi surpris qu’elle .Ce dernier a laissé la chasse cherchant un peu de tranquillité…Après le premier moment de stupeur Persine le reconnaît…Il est là devant elle bouleversé par sa belle nudité .

En moins de temps qu’il ne faut pour le dire , Elinas tout Roi qu’il est tombe en amour !

Persine dont la peau de satin scintille de mille gouttelettes d’eau se tient devant lui….Femme ô combien il ne sait plus si c’est la Fée ou celle-ci qui le charme !

D’un geste gracieux elle lui tend les mains qu’il s’empresse de saisir…pour l’attirer contre lui….Câline et tendre elle noue ses bras autour du cou du Roi…..qui se rend à cette FemmeFée si émouvante ….Reine de l‘Autre Monde!

« Mon nom est Persine…..Je suis la Reine de mon Petit Peuple !Sais tu que désormais nos vies sont étroitement mêlées ?

Je lis les Signes et dans les cœurs….C’est là mon Pouvoir et mon Héritage !

Marions nous ô mon Roi……Si tu acceptes tu dois me promettre de ne jamais chercher à me voir lors du temps de mes couches… »

Elinas fou d’amour accepte et fait le serment de respecter l’étrange demande de Persine !

Donc les Noces de Persine la Fée et d’Elinas Roi d’Ecosse sont célébrées en grande pompe pour leur bonheur et celui de leurs Peuples respectifs…..La prospérité règne !

Rien ne leur manque puisque Persine donne le jour à trois adorables Princesses : Mélusine ,Mélior et Palestine !

Ce temps du bonheur , pourtant ne vas durer…..

De son premier mariage , Elinas a un fils maudit :Mataquas le jaloux , Mataquas le haineux….Sournoisement il demande à son père :«  Pourquoi donc mon noble père vous faut il accepter la demande de Votre Dame la Reine Persine ? Ne croyez vous pas qu’il y est là un piège ….de bien laides choses que l’on vous cache?

Que diable….. vous êtes Roi de ce fastueux royaume , donc le Maître, vous êtes chez vous ! De quelle ire votre Dame à t’elle peur si vous passiez outre à cette promesse faite il y a beau temps ? » Le traître se garde bien de prononcer les mots fatals: 

« Moi à votre place…. » et préfère distiller le poison du doute !

Elinas est bon Roi , bon Epoux , droit et fier ! Blessé par les propos de ce fils maudit il refuse de leur prêter l’oreille et surtout de renier la parole donnée à son Amour !

Mais le rusé revient à la charge….pas trop souvent pour ne pas avoir l’air d’insister….Au fur et à mesure que le temps passe le poison fait son œuvre dans l’esprit et le cœur du Roi !

Alors un matin , sans plus réfléchir Alinas ouvre à grande volée la porte de la chambre où Persine donne le bain à leurs trois trésors ! Celle-ci pousse un cri terrible et par-dessus les sanglots apeurés des petites ELLE lance à Elinas épouvanté :

« Trahison…nos cœurs sont en lambeaux ! Tu me perds à jamais par ta faute ! »

Sans un regard , sans un adieu Persine s’envole en une nuée avec leurs enfants enveloppées d’un châle rouge….Vide est la baignoire l’eau s’en est évaporée .Les larmes de désespoir d’ Elinas la rempliront désormais ! Persine est partie dans l’Île Enchantée d’Avallon où pendant quinze ans seule elle élève ses filles !…..Tous les matins avant l’aurore Elles vont toutes les quatre à la cime de la montagne d’Eléonos toute fleurie .De cet endroit elles voient le soleil se lever au loin sur les côtes d’Ecosse.

Les larmes aux yeux la Reine se lamente , disant à ses filles : « Mes belles petites c’est le lieux bienheureux où nous devrions vivre dans le bonheur….Mais la faiblesse de votre père mon époux nous en prive….Nous voici ici dans une situation douloureuse….Si seulement il n’avait pas écouté Mataquas… »

Et de pleurer de plus belle….le chagrin , le désespoir la rendent amère son cœur est brisé !

Les Princesses sont tristes ne sachant que faire ! Puis un matin Mélusine l’aînée entraîne ses soeurs dans le sentier des Pensées pour leur confier ceci :

«  A force de réfléchir au sort de notre mère et au nôtre je me suis dit que si nous sommes si malheureuse c’est de la faute de père…A présent nous sommes instruites en Magie….

Nous pouvons lui rendre la monnaie de sa pièce . »

Effarées Mélior et Palestine protestent «  Ne crois tu pas que c’est Marsquas le plus méchant ? Pourquoi punir notre père que nous aimons tant ? »

Et Mélusine de répondre

« Sans doute…il ne fallait qu’il l’écoute! » Rien n’y fait , elles se rangent au désir de vengeance de leur aînée .

Par la puissance de ses filles Elinas est enfermé dans la montagne de NORTHUMBERLAND !

La cruauté de ses filles atterrent Persine qui leur dit :

« Ô enfants qui êtes vous pour oser juger votre père ?

Ce que vous avez fait là est terrible. Qui vouliez vous punir ?

L’Île d’Avallon ne peut plus vous abriter….nous devons nous séparer à jamais et ne plus nous revoir! »

Puis elle s’adresse à Mélusine :

« Toi mon Aînée la plus instruite ta faute est grande en voici le prix : Chaque samedi du nombril aux pieds tu seras Serpente !

Si tu te maries ,jamais ton époux ne devra voir cet aspect de toi-même ni connaître ton secret !

C’est seulement à ce prix que tu pourras vivre et mourir comme femme….Ou alors la solitude et les peines sans fin seront ton lot!

Malgré tout tu auras de nombreux enfants qui seront nobles et courageux de belle renommée au-delà des temps !

Nous ne nous reverrons jamais adieu donc ma fille Aînée ! »

Les sœurs se séparent ! Mélior sera Reine des Etoiles filantes !

Palestine Princesse des Cygnes blancs !

Seule perdue de chagrin Persine reste à Avallon !

MELUSINE

la

« FEMME MELODIEUSE»

 

Donc tout jeunette à peine quinze ans , Mélusine s’en va par les chemins au risque de grands périls…..sous la protection de sa bonne étoile ! Après bien des rencontres , elle arrive au beau Pays de France .Elle erre par les forêts du Poitou , bien chagrine et tout en peine !Peu à peu , au gré du temps son cœur se console , mais elle garde la nostalgie de l’amour de sa mère Persine , de la tendresse de son père Elinas et de la belle complicité de ses sœurs Mélior et Palestine .

Elle trouve en ces forêts du Poitou de charmantes consolations prés de la faune qui l’habite et la flore qui la pare .Mélusine se surprend à courir sous les frondaisons , à patauger dans « les casses » d’eau , les oiseaux lui font la fête et un soir avant de s’endormir au creux d’un fourré ne voit elle pas vu venir le Petit Peuple tout intimidé par sa jeunesse et sa beauté ! Emerveillée par cette Présence bénéfique elle s’endort au chant des grillons sous une nuée d’étoiles ! Elle s’éveille avant que l’aurore ne glisse ses rayons d’or pour entre percevoir les Elfes dans la brume dansante .

Elle a le temps de lire dans les étoiles avant que celle-ci ne pâlissent que dés à présent elle est capable d’aimer et d‘être aimée elle en rit de bonheur,son rire s‘égrène dans la fraîcheur du matin tel une  Les saisons passent , Mélusine de jeune adolescente devient Femme Fée de plus en plus !

Par une nuit douce comme du velours elle va à la fontaine de Sé au milieu de la forêt de Colombier , là elle laisse sa robe et entre à pas menus dans l’eau claire……

Cette nuit là le jeune Raimondin fou de chagrin galope sur son destrier par cette même forêt pour oublier l’accident terrible dont son oncle le comte Aimeri vient d’être victime lors de la journée de chasse car pour son malheur il fut l’instrument involontaire de celui-ci .Sans se soucier des ronciers , il galope pour oublier sa peine , ah! si il pouvait oublier….Il perd le contrôle de sa monture qui l’écume aux dents est avec lui dans cette folie !Quand subitement la terrible chevauchée s’arrête comme par magie aux abord d’une clairière .

 

Eblouï ,Raimondin saisit d’amour tombe à genoux devant Mélusine , nue au milieu de l’eau « Je t’attendais « lui dit elle !Raimondin en un instant est guéri de la folie qui l’habitait .

« J’avais si froid…..puis m’est venue cette si douce chaleur de vous »

« Mais non , c’est toi ! Je me nomme Mélusine. Nous allons nous marier…mais je te demande une promesse , un serment , celui de ne jamais essayer de me voir le samedi !A cette condition là nous serons très heureux !  Mais avant ne crois tu pas qu‘il serait bon de retourner à la cour du nouveau Comte du Poitou pour y expliquer la vérité sur l‘accident de chasse de ton oncle le Comte Aimeri ? Je t‘y accompagnerai . »

Raimondin se range a ce sage avis …et sans attendre fait le serment de promesse à son Aimée !

Le nouveau Comte du Poitou ainsi que toute la cour pardonnent au jeune homme !On lui offre même pour son mariage le fief de LUSIGNAN . Mélusine a-t-elle usée de ses pouvoirs ?

Nul ne le saura jamais . Elle donne la démonstration de ceux-ci en construisant la nuit qui précède leurs Noces , une chapelle où sera célébré la cérémonie de leur union avec faste ainsi que la forteresse de Lusignan où ils vont vivre Heureux !

Tout va bien l’amour fait des miracles ,les gens sont heureux , point de disette…l’harmonie règne sur le Pays !

Toutes les nuits Mélusine construit avec les gnomes, farfadets lutins et korrigans son Petit Peuple à son service, des tours des chapelles , abbayes , des clochers et des ponts..

Mélusisne est Fée Bâtisseuse et un fameux architecte….Mais si un curieux se profile à l’horizon pfft elle s’enfuit laissant ses chantiers en mal de finition et ce avant que le coq ne chante! Donc dans toutes ses constructions il y a des manques…Nul n’est surpris…ça coule de source c’est Mélusine ! L’amour est florissant entre les amants/époux clair comme de l’eau de roche !

Elle met au monde dix fils….un peu bizarre les gamins…

Antoine est marqué à la joue d’une griffe de lion !

Les yeux de Guion ne sont pas à la même hauteur !

La dent longue d’un pouce de Geoffroy le gêne bigrement pour le manger et le boire..et qu’est-ce que ce sera lorsqu’il voudra embrasser une belle le temps venu !.

Le nez de Froimond est plus gros qu’un potiron….un petit mais quand même , j’vous dit pas quand il éternue !

Thierry tient plus du singe que d’un humain le pauvre gars ! Tant qu’à l’invisible Raymond on le bouscule tant il est transparent ça c’est embêtant ! Arnaud est minuscule et

Renon bien trop grand ….sa langue traîne par terre….une vraie serpillière !

Mais on ne se pose pas trop de question sur cette étrange progéniture….la famille est si riche !

Mais tout de même « y’a ben queuque chouse qui allons pas dans c’te famille là..et ben pus qu’on crét « 

se disent les braves gens du coin dans leur langage qui n’est

« pus c’lui d’aneul »(y a bien des choses qui ne vont pas dans cette famille là et bien plus que l’on ne croit ..dans ce langage qui n‘est plus celui d‘aujourd’hui))

Tout va bien dans le meilleur des mondes pensent nos amoureux…..Mais voilà …

Le Conte Forez frère de Raimondin est un fieffé coquin….jaloux comme un poux du bonheur de son frère il lui tient ces propos :

« Tu sais mon frère combien le soucis de ton honneur me tient à cœur ? C’est seulement cela qui compte pour moi ! Mais sais tu pas qu’on jase au pays ? Personne ne trouve normal que ta femme et vos enfants se cachent de toi le samedi…Moi ça ne me dit rien cette façon de faire , c’est malhonnête vis-à-vis de toi si bon et aimant ….! T’es bien sûr « qu’al pratique pas de vilaines choses à pas dire avec vos drôles ? »….Tu sais moi ce que j’en dit c’est pour toi mon bon ! »

Voilà encore une fois le mal maudit à l’œuvre ! Tout comme Elinas , Raimondin est un homme droit et fier…..la blessure est profonde , le ronge ..il ne dort plus….va à la chasse dont il rentre fourbu….Il ne sait pas que cela est basse vengeance envers Mélusine qui a remis vertement à sa place le Conte Forez lors de ses assauts de séduction envers elle…..ça il ne le digère pas….et se venge ainsi ! Tant et si bien que Raimondin n’y tenant plus va devant la porte interdite , de la pointe de son épée y perce un trou par lequel il voit tout ce qui se passe dans la chambre .

Et que voit il? Sa femme chérie se baignant dans une cuve d’or et d’argent …..Elle brosse sa longue chevelure dorée ….toute nue….mais horreur dépassant du rebord de la cuve une immense queue serpentine bat l’eau de temps en temps éclaboussant les murs et ce jusqu »au plafond de stuc ….Il pousse un cri de désespoir….à ce cri Mélusine comprend que son Aimé a trahit son serment et s’écrit : « Ô MON AMOUR ,nous sommes damnés….Tu me perds pour toujours et moi je retourne au Monde des Errants sans retours! »

 

Sur ces mots de désespoir elle disparaît par la fenêtre dans un tourbillon gigantesque en pleurant et se lamentant en de si longues plaintes que les oiseaux du Paradis ont repliés leurs ailes pour pleurer avec elle !Pourtant dit la Légende Mélusine n’abandonne pas ses enfants !Régulièrement elle revient toutes les nuits pour s’occuper d’eux jusqu’à ce qu’ils soient en âge de se débrouiller tous seuls ! Ils devinrent des hommes , se marièrent et selon la prophétie de Persine leur grand’mère furent la souche d’une nombreuse descendance !

Désepéré Raimondin se fait ermite à Montserrat! Trois mois avant sa mort Mélusine en pleurs et en chagrin apparaît à chacun de leurs enfants…..Douloureuse vision d’une Femme gémissante tournoyant toute seule en plein ciel !

Aujourd’hui encore on peut l’apercevoir lorsqu’une forteresse de la famille LUSIGNAN est vendue ou, lorsqu’un des héritiers de ses fils est proche de la mort !

Ainsi dit la Légende!

La Municipalité avec Nous les habitants de

LA JARNE construite par notre Fée Bâtisseuse

avions fait sculpter et ériger par un sculpteur du pays à l’entrée de notre village une jolie statue de Mélusine portant des pierres dans « sa dorme »

Hélas des « maufaisants » lui ont coupé la tête….

Celle-ci fut retrouvée , remise et une seconde fois le même délit fut répété ! La jolie tête ne fut pas retrouvée!!

Alors Mélusine a trouvée sa place dans le patio au cœur de notre magnifique salle des fête ………

Devinez son nom ?

«  LA MAISON DE MELUSINE »

Chacun et chacune à sa guise peut « imaginer » le visage de

La Dame de Lusignan!

MELUSINE âme en peine

MELUSINE Femme mélodieuse ( Melies)

MELUSINE Fée bâtisseuse

MELUSINE on t’aime

TOI la ME-LUSINE

LA MERE des LUSIGNAN !

* * * **

Ainsi est la Légende de Mélusine laFée

Telle me la contait mes grand’mères

Du Poitou Charentes

Mon tant si beau Pays de vallon , de plaines

Et de bosquets !

Les soirs souvent

Quand je m’attarde en mon jardin Où dans les brumes du matin

Quand tout dort encore je perçois un frémissement

Peut être Est-ce MELUSINE

Qui n’a pas oubliée son village de LA JARNE

Tombé de la « dorme » de son tablier !

Il me plaît de le penser !

Jeanne Chanteplume

LA JARNE ce 9 Aout 2005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (2)

1. nassit 10/05/2007

aloo moi bassit sava bien je sui va a lecol et toi n

2. Josee 24/05/2006

Bonjour ma douce amie. Quel monde enchanteur, je m'y suis promener avec bonheur et y reviendrai volontiers tres souvent. Je te fais de gros baisers ma chère amie.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×