POUR TOI...une chanson de MANICK

 

POUR TOI Mon Bel Amour

"UP_32181_2408925Tout au long de ton corps

J'ai cherché l'aventure

Tout au long de ton corps

J'ai brisé tes armures

En dessinant du bout des lèvresdes arabesques de velours

Tout doucement comme un orfèvre pour te donner l'envie d'amour...

Et j'ai trouvé tant de chaleur où tes forêts frissonnent

Et j'ai trouvé tant de douceur à ton écorce d'homme

Tout au long de ton corps

J'ai reconnu ma terre

Tout au long de ton corps

J'ai forcé ton mystère

En dénouant toutes les mailles, sur les chemins de ton désir

Avant que nous viennent en semailles les étincelles du plaisir !

Et j'ai trouvé tant de chaleur où tes forêts frissonnent

Et j'ai trouvé tant de douceur à ton écorce d'homme

Tout au long de ton corps

J'ai tissé la tendresse

Tout au long de ton corps

J'ai semé des caresses

En découvrant les sortilèges de tes savanes ensommeillées

Jouant de toi comme en arpèges une musique ensorcelée

Et j'ai trouvé tant de chaleur où tes forêts frissonnent

Et j'ai trouvé tant de douceur à ton écorce d'homme

Et j'ai trouvé tant de chaleur où tes forêts frissonnent

Et j'ai trouvé tant de douceur à ton écorce d'homme"

TC1007

Je t'aime au-delà du temps mon bel Amant

Commentaires (1)

1. Osemaude (site web) 02/10/2009

Il m’a offert avec son regard la plénitude d’exister.
Il m’a fait découvrir avec son cœur le pouvoir de me respecter.

Il m’a donné par son écoute le goût d’entendre.
Il m’a émerveillé et plus encore révélé le sens du beau.
Il m’a proposé un rêve et plus encore celui de le réaliser.
Il m’a confié sa main et plus encore un ancrage dans le réel.
Il m’a ouvert son amour et plus encore sa bonté.
Il m’a montré que j’avais une valeur et plus encore de l’amour en moi.
Il m’a révélé mes émotions et plus encore ma vivance.
Il m’a apporté des réponses et plus encore initié aux vraies questions.
Il m’a accordé son attention et plus encore réconcilié avec moi-même.
Il m’a invité à me respecter et plus encore à me responsabiliser.
Il m’a dit « ce n’est pas moi que tu dois aimer, mais toi, que tu peux aimer. »
Je ne l’ai pas suivi, je ne l’ai pas adoré.
Je ne l’ai jamais perdu car il m’habite.
Il demeure juste à côté du meilleur de moi-même, au cœur même de ma conscience.
J.Salomé


Magnifique ton chant d'amour.
Bises amicales

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site